Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis

Pour commencer 90 km/h sur les routes c'est la norme en Europe !  Pour les déficits, la France n’est pas capable mais là elle ferait mieux que les autres

 

  • 70% des accidents mortels ont lieu sur les routes départementales, nationales ou sur les rocades.

Dans la majorité des cas, les conducteurs ont perdu le contrôle de leur véhicule,

  • chez les motards: on compte environ 5 morts par jour l'été contre "seulement"1 par jour l'hiver. Les conducteurs de 2 roues qui sont les plus vulnérables et impliqués dans un accident mortel sur 4.

 

Surtout que la vitesse n’est plus la première cause de mortalité routière          

  1. L'alcool, première cause de mortalité sur la route provoquant la mort de 964 personnes en 2011 (30% des accidents mortels)

Mais L'alcool  dans 34% des accidents mortels avec les automobilistes, contre 11,6% chez les motards. 

  1. La fatigue et la somnolence représenteraient selon les statistiques un accident sur trois. Les heures à risques se situent entre 5 et 8 heures du matin ainsi qu’entre 14 et 16 heures, après le repas

  2. Les jeunes sont également surreprésentés dans ces accidents, à la fois en tant que victimes et en tant qu’auteurs

 

Comparer le nombre de contrôle d’alcoolémie aux radars que vous croisez ??

des mois , voire des années que  vous avez soufflé dans un « ballon » !

le radar c’est plusieurs par jour

 

Il n’y a pas photo, on vise le portefeuille avant la sécurité

 

En France on parle de 80 ou 85 km/h  ? une période transitoire, une partie des routes

Les experts estiment que réduire la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires "pourrait" épargner 450 vies chaque année

210 vies si la mesure est partielle, "petites routes " non  sécurisées, communales...

le CNSR (Conseil national de la sécurité routière) décidera le 16 mai prochain avant les Européennes

Peut-être ! mais :
 

80 km/h, au lieu de 90 : une facture de 51 millions € en période de crise



80, 85 ou 90 km/h décision le 16 mai

Le coût d'une telle mesure serait donc particulièrement élevé, selon Motomag en 2013= 51 millions €

Car, selon le site Motomag , les fabricants chiffrent cette opération à : 

  • 48.112.722 € sur les routes départementales

  • 1.957.056 € sur les routes nationales

  • 1.027.980 € sur les autoroutes, si on baissait la vitesse-limite de 130 à 120km/h sur ce réseau.

Soit au total, 51.097.758 euros


une limitation généralisée à 30 km/h de la vitesse dans les agglomérations où circulent plus de la moitié du total des véhicules, ferait économiser 300 millions d'euros (coûts liés aux morts et aux blessés en moins) mais coûterait "44 milliards d'euros pour le temps perdu par les automobilistes"

La consommation d'essence et la pollution ne sont pas forcément en baisse car on passe plus de temps sur la route, les véhicules ne "tournent" pas à leur vitesse optimale surtout à 30 km/h
 

143 personnes ont été tuées sur les autoroutes en 2012, soit 4% de la mortalité routière donc ce n’est pas limitation qui changera les choses (fatigue et la somnolence)


Que les piétons, cyclistes respectent aussi les obligations: stop, feux rouges, passages piétions ...

le coût du remplacement des panneaux

+20 % de flashs en 3 mois, c’est la conséquence du passage de 80 à 70 km/h de la limitation de vitesse sur le périphérique de Paris.

Un avant-goût du passage de 90 à 80 km/h sur les départementales

80, 85 ou 90 km/h décision le 16 mai

Matteo Renzi fait sauter les limitations de vitesse en Italie car il est soucieux de relancer l'industrie automobile transalpine, Matteo Renzi supprime les limitations de vitesse sur une partie des autoroutes italiennes

L'industrie automobile allemande fait des envieux.

En Italie l'automobile de prestige est reconnue avec des marques phares tels que Ferrari, Maserati ou Lamborghini ne trouvent pratiquement plus aucun client sur leur marché intérieur, complètement sclérosé

Ces Ferrari, Maserati ou Lamborghini progressent à l'exportation, en Amérique du Nord, Moyen Orient et Asie 

Matteo Renzi, le nouveau président du conseil (équivalent de Valls) , a décidé de réagir en s'inspirant des allemands en matière de limitations de vitesse

Commenter cet article