Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion Autos Prestiges Anciennes

Blog des passionnés d'automobile anciennes, d'actualité et mécanique. Ce blog est ouvert à tous. Pour envoyez vos articles avec photos de : sorties, réunion, gros-plan, technique, travaux ... cliquez sur Contact et Abonnez vous c'est gratuit ! Pour information il n'y a plus de "nom de domaine" papa35.fr car c'est payant 10 € et sans pub 60 € de plus par an .... désolé mais vu que le site est gratuit faut faire avec !

Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?

Le conte de fée avec la collection automobile de Roger Baillon vendue 25.151.580 € ,
et oui ... 25 millions € par Artcurial à Rétromobile, le 6 février 2015 
Mais on peut se poser des questions effectivement sur cette vente, son origine puis sur l'envolée des prix sur certains véhicules ... 
Certains commencent à s'interroger aussi sur la fraude fiscale et peut-être l'argent sale qui pourraient polluer cette vente vu les prix atteints...  
et effectivement je me posais aussi la question avec cette épave de Citroën estimée à 800-1.200 € et vendue 24.000 € : pas d'historique comme de la compétition... ni de d'illustre propriétaire connu
historique et explications :
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ? Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
Un petit rappel:
La chute de l’Entreprise Baillon avec la faillite qui sera prononcée le 18 Janvier 1978.
Le principal de l’actif des transports Baillon est alors repris par les Transports Onatra, mais cela ne permet pas de combler le passif accumulé par les Transports Baillon...
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
Une première vente aux enchères avec une  soixantaine de voitures, cédées sous le marteau du commissaire-priseur DEZAMY les 23 et 24 juin 1979..., 1.285.300 Francs sont ainsi récoltés. 
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
6 ans pour organiser une 2è vente ...
le 20 Octobre 1985, une seconde vente aux enchères se tient, portant sur 32 voitures qui sont vendues sous le marteau de Maître DEZAMY, avec un résultat de 2.557.600 Francs,
soit 3.842.900 F ou 586.000 € 
Lors de cette vente, la presse locale se demandait alors quand le reste de la collection, qui comprenait encore 80 véhicules, dont une Bugatti, allait être vendue....
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
donc la collection n'était pas secrète ! 
Mais le laxisme de 
  • l'administration fiscale, de l'Urssaf..
  • de Maître Duron avocat du Liquidateur
  • du Liquidateur de la Société
  • des créanciers ordinaires: les fournisseurs
a profité aux héritiers 

1985 à 1996 = encore 11 années ...

Le décès de Roger Baillon en 1996 

puis encore 17 ans 

Le décès de Jacques Baillon en Octobre 2013, va entrainer  la succession de cet important patrimoine.
 
Succession ? les droits ?

oui mais l'Etat ne va pas recouvrer grand chose car il s'agit de biens, d'objets de collection qui sont exonérés de droits
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
Le marchand d'art new-yorkais Hillel – dit Helly – Nahmad, 34 ans dans l'œil du cyclone car soupçonné d'avoir alternativement joué les rôles de financier, de bookmaker et de blanchisseur en mettant sa galerie au service d'un cercle de joueurs de poker fortunés, "plus de 100 millions de $ blanchis"
Les enquêteurs suivent de nombreuses pistes à Las Vegas, à Moscou, en Ukraine, à Chypre, en Suisse, au Panama....  
Alimzhan Tokhtakhounov. oligarque russe d'origine ouzbèke, dit "le petit Taïwanais" est aussi soupçonné de blanchiment mais les preuves sont difficiles à réunir
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
En juin 2014, un containeur en provenance de Miami censé contenir une Ferrari 250 GTO de 20 millions $, acquise dans une vente aux enchères, était bloquée à Rotterdam...,
Une réplique de Ferrari 250 GTO évaluée 300.000 $....
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
Le jugement ayant prononcé la liquidation judiciaire doit fixer le délai au terme duquel la clôture de la procédure devra être examinée par le tribunal.
Si la clôture de la procédure ne peut être prononcée au terme de ce délai, le tribunal peut proroger le terme par une décision motivée.
Durant le délai initial ou prorogé, à tout moment, le tribunal peut se saisir d'office ou être saisi par
  • le liquidateur, 
  • le débiteur, 
  • le ministère public, aux fins de clôturer la procédure.
A l'expiration d'un délai de deux ans à compter de la date du jugement ayant prononcé la liquidation judiciaire, tout créancier peut également saisir le tribunal pour demander la clôture de cette procédure.

donc dans ce cas  : 1978+2 = 1980 ! 

Motifs de clôture

La clôture de la procédure de liquidation judiciaire est décidée en raison de :
- l'extinction du passif lorsque le passif exigible n'existe plus ou que le liquidateur dispose des sommes suffisantes pour désintéresser les créanciers ;
ou
- l'insuffisance d'actif lorsque le produit de la réalisation des actifs du débiteur et des actions et procédures engagées dans l'intérêt de l'entreprise ou des créanciers ne permet plus de désintéresser, même partiellement, les créanciers.

Le tribunal statue sur la clôture de la procédure sur la base du rapport du liquidateur.

Le jugement de clôture de la liquidation judiciaire pour insuffisance d'actif ne fait pas recouvrer aux créanciers l'exercice individuel de leurs actions contre le débiteur, sauf si la créance résulte d'une condamnation pénale du débiteur ou de droits attachés à la personne du créancier.

Toutefois, la caution ou le coobligé qui a payé au lieu et place du débiteur peut poursuivre celui-ci et obtenir, par ordonnance du président du tribunal, un titre exécutoire.

Les créanciers recouvrent leur droit de poursuite individuelle notamment en cas de faillite personnelle prononcée à l'encontre du débiteur (ou si ce dernier ou une personne morale dont il a été le dirigeant a été soumis à une procédure de liquidation judiciaire antérieure clôturée pour insuffisance d'actif moins de 5 ans avant l'ouverture de celle à laquelle il est soumis).

En outre, en cas de fraude à l'égard d'un ou de plusieurs créanciers, le tribunal autorise la reprise des actions individuelles de tout créancier à l'encontre du débiteur.
 
on  imagine que s'ils ont lancé cette vente, il n'y a plus de recours possible 
Blanchiment : la part d'ombre du marché de l'art - LES ECHOS du 16/05/2014
 
 
Art contemporain : comment l'argent a pris la main - Le Figaro le 16/05/2014  
Le marché de l'art flambe au delà de tous les pronostics, même les plus optimistes.
Alors que même les professionnels attendent une relative stabilisation du marché, les grandes ventes de mai à New York, ont crevé le plafond: 1,4 milliard de dollars en une semaine d'enchères (contre 1 milliard l'an dernier).

Une nouvelle société a pris la main dans le monde de l'art sous l'effet de la mondialisation et de la financiarisation qui l'accompagne.
L'art est devenu indispensable à l'argent sans frontière à l'affût de lieux où s'investir.

Il y a ceux qui recherchent la défiscalisation,
ceux qui veulent quitter les pays émergents en crise ou qui transforment leurs comptes off shore,
comme ceux qui cherchent à se glisser dans l'élite mondialisée
sans parler bien sûr du recyclage de l'argent sale.
et pour finir Alain Delon, le comé­dien, déclare à l’AFP

« La maison de ventes se sert de mon nom pour faire monter les prix, dénonce-t-il. J'ai eu cette Ferrari de 1963 à 1965, au moment du film Le Guépard. 
Je l'ai reven­due il y a donc 50 ans ! 
Elle m'a appar­tenu pendant deux ans seule­ment. 
Cela n'a rien à voir avec mes collec­tions de tableaux, mon vin ou mes armes. »

L’ac­teur dénonce ce qu’il quali­fie de « super­che­rie » : 
« Je n'ai pas pris part à la réali­sa­tion du cata­logue Artcu­rial, explique-t-il. 
Tout ce qui a pu être indiqué, mentionné, écrit, concer­nant la vente de cette voiture a été fait sans mon assen­ti­ment […] 
Je ne me rendrai pas au salon Retro­mo­bile et ne serai pas présent à la vente orga­ni­sée par la maison Artcu­rial le 6 février, car je ne suis pas concerné. 
J'entends donc que mon nom ne soit ni mis en avant de la sorte, ni asso­cié à la vente aux enchères de cette voiture. … »
Collection Baillon du conte de fée à la fraude fiscale et l'argent sale ?
Art­cu­rial, la maison de vente fait savoir
« qu’elle effec­tue un travail rigou­reux pour présen­ter dans ses cata­logues la prove­nance des lots qui lui sont confiés, comme c'est l'usage pour les maisons de vente inter­na­tio­nales. » 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bricoleur de génie, Roger Baillon fonde à Niort, aprés guerre, la plus belle entreprise de transports du Poitou Charentes.<br /> Carrossier dans l'âme, ce patron original rêve d'assembler ses propres camions malgré sa passion pour les camions Bernard .<br /> Ce 150 MB 35 TC4.36 est animé d'un moteur de 165 chs et doté d'une cabine Pelpel. <br /> Sa semi citerne Fruehauf est achetée d'occasion aux Huiles Lessieur .<br /> Le principal client de chez Baillon sont les Usines de Melle , produits chimiques en tous genres .....<br /> <br /> http://roadmaster.skyrock.com/3017737345-Les-transports-Baillon.html
Répondre
D
Quand la spéculation s’empare des voitures de collection<br /> <br /> Deux fois, trois fois, quatre fois même le montant de leur mise à prix<br /> <br /> La bagnole d’antan est devenu le placement le plus rentable devant l’art et l’immobilier, selon l’indice compilé par le Financial Time : les prix des voitures de collection ont augmenté de 395 % depuis 2002 ! <br /> <br /> http://www.marianne.net/quand-speculation-s-empare-voitures-collection-100231183.html
Répondre
D
Les transports Baillon (1945-1978) : un autodidacte ingénieux<br /> Jusqu’en 1977, Roger Baillon construit à Niort des camions qu’il loue à des entreprises. <br /> Dès 1945, il récupère des camions abandonnés par l’armée allemande ou bien les rachète aux Américains. Il roule même en voiture de sport à la recherche d’épaves dans le but de les transformer en poids lourds. Il se fait un nom au salon de l’auto de 1947 en exposant une automobile de prestige fabriquée de ses propres mains ! Il présente trois ans après un camion révolutionnaire la Micheline, première cabine avancée de l’industrie du transport. Dans les années 1960, Baillon quitte la rue Paul Bert pour installer son atelier avenue de Paris où travaillent jusqu’à 200 mécaniciens, tourneurs, chaudronniers et tôliers. <br /> L’atelier, véritable cathédrale de verre, est conçu et assemblé par son personnel. Dès 1965, ses camions se rendent jusqu’au Portugal à une époque où il faut 12 heures de route pour parcourir Niort-Paris. <br /> L’entreprise ferme définitivement ses portes en 1978 suite à la perte du contrat dans lequel elle assure le transport avec ses camions-citernes de solvants fabriqués à Melle.
Répondre