Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis

 

PARIS AUTO EVENTS sera de nouveau présent en 2016 au salon Rétromobile, à Paris Porte de Versailles, au sein du Pavillon 1.

 

Véritable référence internationale avec plus de 500 véhicules anciens exposés sur 51 000 m²

120 000 visiteurs venus du monde entier et de nombreuses animations exclusives, Retromobile transforme chaque année Paris en capitale de l’automobile de collection.

 

L’événement incontournable pour les amoureux des belles anciennes

Rétromobile du 3 au 7 février

.

Brouhot 1908

Une Brouhot et Cie 1908. Ce petit constructeur était installé à Vierzon dans le Cher. La première Brouhot sortit de l’atelier en 1898. Un modèle fut exporté en Angleterre en 1908. La petite industrie ferma ses portes en 1910. Le modèle présenté à une très élégante carrosserie Double Phaeton et un moteur 2 cylindres de 10cv.

Richard Brazier

Une Richard Brasier 1903.Cette voiture est née de l’association de deux constructeurs d’automobiles Charles Henri Brasier et de Georges Richard. C’est au volant de la Richard Brasier 80 cv que le pilote Léon Thery remporta la coupe Gordon Bennett en 1904. Le modèle présenté est habillé d’une carrosserie « Tonneau » et propulsé par un moteur bicylindre 12 cv de 1700 cm3.

Corre 1905

Une Corre de 1905.Ce constructeur installé dans l’ouest parisien construisit sa première automobile en 1901.Economique et robuste, les modèles proposés étaient très appréciés.  

Le modèle présenté a une carrosserie ouverte « Tonneau » et un moteur De Dion Bouton monocylindre.

 

Renault CE 1912

Renault 1912. Le premier prototype construit par Louis Renault date de 1898. La petite voiture était équipée par un monocylindre De Dion Bouton de 273 cm3 et  se propulsait à 50 km/h.

A ce moment le jeune Louis ne  savait pas que 117 plus tard Renault représenterait un empire industriel international.

Le modèle présenté est une superbe limousine de voyage de 1912 dont l’imposante carrosserie est signée Kelner. Bois précieux, marqueterie fines, cuivre et cuir  ouvragés sont aux rendez-vous.

La mécanique est à la hauteur, sous le capot type alligator les visiteurs pourront admirer un imposant 4 cylindres de 5 litres de cylindrée.

De Dion Bouton. Ce constructeur Français s’était installé dans les Hauts-de-Seine à Puteaux. En 1883 les ateliers commencèrent à produire des voitures à vapeur. Dix ans plus tard De Dion Bouton mit au point un moteur simple, robuste et économique qui équipa non seulement ses propres véhicules mais également ceux des autres constructeurs. En 1906 L’entreprise employant 3000 personnes et couvrait le marché de l’automobile, du camion, des autobus, des Autorails et du véhicule agricole.

Un Vis-à-Vis type G de 1900. Cet étrange véhicule offre 4 places en vis-à-vis, son petit, mais vaillant monocylindre de 498 cm 3 propulse le Vis-à-Vis à 50 km/h.de Dion Bouton 1900

Un torpédo type DI de 1912. Cet élégant torpédo est une véritable invitation au voyage. Il est motorisé par un 4 cylindres de 1100 cm3 et d’une boite de vitesse à 4 rapports .De Dion 1912

Rétromobile du 3 au 7 février

Rendez-vous Porte de Versailles pour le salon Rétromobile 

1 place de la Porte de Versailles 75015 Paris

pavillons 1 et 2.2.

  • Mercredi 3 février 2016 : 10h-22h
  • Jeudi 4 février 2016 : 10h-19h
  • Vendredi 5 février 2016 : 10h-22h
  • Samedi 6 février 2016 : 10h-19h
  • Dimanche 7 février 2016 : 10h-19h

 

  • Plein tarif : 16 € sur internet / 18 € sur place 
  • Gratuit pour les moins de 12 ans
  • Vêtement : 2€
  • Petit Bagage : 3€
  • Gros Bagage : 4€

Commenter cet article