Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis Huche

un gros plan sur la Mercedes 300SL coupé, au 38è Rétromobile Mercedes 300SL coupé 419Ce coupé 300 SL « Papillon »construit de 1955 à 57: 1400 exemplaires a été lancé au New-York Motorshow, suivi du roadster de 1957 à 1963 avec ses portes normales: 1858 exemplaires, et Mercedes l'a désahabillé pour vousMercedes 300SL coupé Guillwing 432Le châssis de la 300 SL était tubulaire, la carrosserie était en acier avec des ouvrants en aluminium. 29 exemplaires tout alu qui faisait gagner 80 kgsMercedes 300SL coupé Guillwing 436Moteur 6 cylindres de la berline 300, incliné de 50° pour abaisser le niveau du capot et doté d’une injection directe mécanique Bosch qui doublait la puissance de la voiture en la faisant passer à 240 CV au lieu de 115 CV en version carbusMercedes 300SL coupé Guillwing 438la suspension indépendante, les arbres pivotants de la suspension arrière étaient articulés sur le différentielMercedes 300SL coupé Guillwing 425En 1952, la 300 SL de course avait été victorieuse au Mans, Berne, Nürburgring et à la Carrera Panamericana. En 1955, Stirling Moss remporta les Mille Miglia à la vitesse moyenne de 157,65 km/h, record jamais égalé.Mercedes 300SL coupé Guillwing 429Elle est appelée « Gullwing coupé » aux USA, car ses portes ouvertes qui lui donnent, de face, un aspect de mouette en vol, cliquez sur 38è Rétromobile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article