Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis Huche

Force est de constater que la politique écolo des carburants en France a échoué, le diesel est décrié mais sa part progresse toujours. Dernière recette ? la «prime de conversion»... de Montebourg et Batho mais on ne touche pas aux taxes en faveur du gazoleventes-automobiles-2012-par-carburant.jpgavec 72.92% des ventes en 2012, l'électricité double, l'hybride également, par contre GPL ou bicarburant GPL...

ventes automobiles 2012 par gazole Europeen Europe, la France est en tête avec l'Irlande et le Luxembourg

Introduit en 2010, le SP 95-E10 est une essence sans-plomb contenant jusqu’à 10% d’éthanol, un alcool issu de la fermentation du sucre ou de la conversion de l’amidon à partir de betteraves ou de céréales.

 Le SP95-E10 n’est pas un carburant "écolo", il permet de réduire la consommation de pétrole et par conséquence de prolonger cette ressource dans le temps, mais :

  • beaucoup lui font grief de brûler des ressources alimentaires, ce qui pourrait pousser les industriels de l’agro-alimentaire à privilégier les productions à but énergétiques et ainsi accentuer les problèmes de faim et d’environnement (déforestation, OGM, pesticides, …), la mise en culture, les traitements, la récolte, la transformation polluent également.
  • l’utilisation du SP95-E10 entraîne une surconsommation théorique de l’ordre de 4% du fait de la teneur énergétique inférieur de l’éthanol par rapport au sans-plomb. Je ne vous parle pas de l'E85 avec +28% c'est mathématique

comparatif rendement carburant

Mais ce n'est pas tout, les effets les plus néfastes du SP95-E10 se verront à long terme sur votre voiture :

  • L’appauvrissement du mélange peut provoquer un échauffement anormal, surtout par temps froid.
  • A pleine charge sur autoroute ou en conduite sportive il pourrait y avoir un risque de destruction des pistons et des soupapes.
  • Le SP95-E10 étant détergent et agressif, il peut oxyder l’intérieur du réservoir ainsi que les cuves des carburateurs.
  • A froid, le SP95-E10 passe dans l’huile et l’éthanol se transforme alors en acide formique, ce qui pourrait attaquer l’aluminium et le magnésium des moteurs.
  • Le SP95-E10 peut provoquer la dilatation et la chauffe du caoutchouc, matériaux utilisés dans les durites, joints et raccords divers. On en trouve aussi dans les pompes à essence et dans les jauges. Il peut ainsi être impossible de redémarrer après avoir roulé à un bon rythme. Dans ce cas, il faut attendre que tout le circuit ait refroidi avant de pouvoir repartir.

Encrassement, oxydation, les conséquences sont multiples et nuisibles : le moteur ne fonctionne plus correctement, certains ont constaté une hausse de la consommation moyenne allant de 10 à 25%... Economie ? non au final: gaspillage et pollution !production raffineries en Europe 2010Depuis l'an 2000, la production mondiale d'éthanol a triplé et que celle de biodiesel a quadruplé alors que celle du pétrole n'a augmenté que de 7%.

 

La production mondiale d'éthanol, 2009: 80 milliards de litres; 2010, une  demande d'éthanol de 101 milliards de litres, face à une offre de 88 milliards de litres seulement; 2011: 88,7 milliards de litres.  En 2012, aidée par les prix élevés du sucre, la production d’éthanol serait en baisse de 20% au Brésil mais avec les Etats-Unis, ils devraient produire 86 %de l'éthanol mondial contre 87 % en 2011.

L'UE augmente sa production de 13 % à 5 milliards de litres en 2012, contre 5 % de l'offre mondiale en 2011, (4,4 milliards de litres) avec des répercussions sur l’utilisation des céréales, celles-ci étant la matière première principale pour la fabrication d'éthanol en Europe, la production 2009 de bioéthanol s’établit à 28 MhL. La France assure 25 % de cette production. 

 

Quoi qu'il en soit, qu'il s'agisse du surcoût de consommation (4 à 10%) payé par le conducteur ou de l'aide fiscale supportée par le contribuable, le soutien de la collectivité serait, selon Greenpeace, de 3.422 € à l'hectare

Au fait ! ils en mettent partout : SP95 (94% Essence, 6% Ethanol), SP95-E10 (90% Essence, 10% Ethanol), SP98 ( 95% Essence, 5% Ethanol) , E85 (15% Essence, 85% Ethanol) 

Avant d'acheter votre voiture de collection, contrôlez les marques  et modèles compatibles avec l’essence SP95-E10 : source Journal Officiel du 6 novembre 2012 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

herve layec 11/03/2013 11:19

oui les terres agricoles font l'objet de spéculations oui il y a de la déforestation mais c'est surtout pour faire des aliments du bétail ... du soja ... ou du Maïs Il suffit de comparer les
surfaces pour l'usage carburant et pour l'usage aliments du bétail. Tout ça pou que en final les gens mangent de plus en plus de viande et de moins en moins de céréales, deviennent de plus en plus
gras, développent de plus en plus de maladies cardiovasculaires ... cf leur progression en Chine De plus pour faire de l'alcool, on utilise le sucre ou l'amidon. Quand on fait du carburant à partir
de Maïs par exemple (même si c'est la pire céréale pour en faire m'enfin), on n'utilise que l'amidon qui de toutes façons n'est pas digéré par les animaux et donc ne les nourrit pas mais se
transforme en matière fécale ... le reste du Maïs peut par contre être utilisé par les animaux. Idem pour le Biodiesel à partir de tournesol... l'huile sert à faire du carburant tandis que le reste
de la plante est utilisée pour la nourriture animale ... ce qui permet de diminuer de façon importante la quantité de tourteaux de soja (OGM en plus) que la France importe d'Amérique latine pour
nourrir ses animaux ... au détriment des pauvres habitants végétariens de ces pays ... dans des conditions ben supérieures à l'usage carburant voir food vs fuel in http://en.wikipedia.org/wiki/E85
et tous les liens afférents (comme d'habitude le texte de wikipedia Français est médiocre par rapport aux texte anglais)

Denis 06/03/2013 21:05


Les nouveaux carburants verts





Article - 29/11/10 - une autre solution: la photosynthèse Les micro-algues
utilisent la photosynthèse pour fabriquer leur matière carbonée réduite, au niveau des…


http://anciennes-etang-apigne.over-blog.com/article-carburants-verts-

Denis 06/03/2013 21:02


et pour conclure, car c'est interminable les inconvénients de cette
"fausse bonne idée"


Le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt a présenté une communication relative au plan d'action du
Gouvernement face à la hausse des prix des céréales.


La hausse des prix mondiaux des céréales et des oléagineux est susceptible de mettre en
péril la sécurité alimentaire des pays les plus pauvres. Elle a aussi un impact en France : elle renchérit les coûts de production des éleveurs, avec des effets qui peuvent aller jusqu'au
consommateur en passant par les différents maillons de la chaîne de transformation et de commercialisation.


Face à cette situation, le Gouvernement a adopté un plan d'action qui comporte des
mesures à portée immédiate pour aider à surmonter la situation actuelle, et des actions plus structurelles pour tenter de limiter la volatilité des prix sur les marchés agricoles et en atténuer
les effets à l'avenir. Il se décline à trois niveaux :


Au niveau international : elle prônera une pause dans le développement des biocarburants
concurrents de l'alimentation


Au niveau européen : elle promouvra une position collective sur la pause du développement des biocarburants
concurrents des usages alimentaires


 Au niveau national, le plan
comporte les volets suivants : pause dans le développement des biocarburants de première génération, plafonnés à 7 % d'incorporation, sans remise en cause des investissements
réalisés et des emplois liés à cette filière ;


http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-plan-d-action-face-a-la-hausse-des-prix-des-cereales



Denis 06/03/2013 20:51


Une grande partie de l'énergie consommée en 2009 dans le monde (plus de 80%) provient
de gisements de combustibles fossiles : pétrole (33 %), gaz (21 %), charbon (28 %) et uranium (7%) (


Pour autant, les réserves d'énergies fossiles sont encore importantes : 40 ans pour le
pétrole, 70 ans pour le gaz et 400 ans pour le charbon


Mais on a une alternative avec les biocarburants sauf que :


L'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation a estimé lundi
que "la rapide expansion des carburants verts" pourrait menacer l'accès aux denrées alimentaires de base, notamment en Amérique latine.


Produire davantage de biocarburants va s'effectuer aux dépens des
productions vivrières en puisant dans les réserves en eau, en
détournant des terres mais aussi des capitaux, et, de ce fait, cela augmentera les prix des denrées alimentaires et "mettra en péril l'accès aux vivres pour les éléments les plus défavorisés",
conclut la FAO 

Denis 06/03/2013 20:47


je suis désolé mais les terres agricoles
commencent aussi à faire l'objet de spéculation: les chinois, l’Arabie  achètent ou louent des terres en Afrique


Après les minerais ou le pétrole, les terres africaines suscitent les convoitises
étrangères. Des millions d’hectares cultivables ont déjà été cédés, dans la plus grande opacité, par les autorités du continent.


A l’initiative de multinationales de l’agroalimentaire et d’Etats, notamment du
Proche-Orient et d’Asie, de nombreux projets sont à l’étude qui, s’ils vont à leur terme, mettront en danger les sociétés, les équilibres naturels et l’agriculture locale.


www.monde-diplomatique.fr/2010/01/BAXTER/18713