Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis Huche

une pluie d'impôts sur la France, Depardieu adoptée par la Russie: l'écotaxe poids lourds est confirmée au 1er juillet 2013ecotaxe-poids-lourds.jpg

et comme partout il va falloir amortir les coûts, le taux "forfaitaire, unique" sera fixé par décret "en fonction des régions" de 0.023 à 0.20 € du km (moyenne 0.12 €) et sur les véhicules de transport de marchandises de 3.5 tonnes, une taxe répercutéee sur le bénéficiaire de la prestation de transport pour l'usage des grands axes non payants.

Autostrade per l’Italia a été retenue et a mis en place la société Ecomouv’ pour financer, réaliser, exploiter et maintenir le dispositif de collecte et de contrôle de l’écotaxe, Les contrôles manuels sur le terrain et la répression des fraudes resteront de la seule compétence de l’État. Les camions seront équipés: de boitiers fournis par Axxes, DKV, Eurotoll, Ressa, Telepass et Total; ou un système de cartes rechargeables auprès de 420 stations services (encore une usine à gaz: recettes - coût de collecte et contrôle + fraude potentielle): amendes de 75 à 750 € maximum.

Commenter cet article

Patrick 03/01/2013 22:57


Bonsoir;


Et oui, ça continue....


1ère phase : on ouvre les frontières aux routiers qui sont payés à coup de lance pierre (Les droits de l'homme sont bafoués quand on voit leur conditions de vie !). Mort du transport
international.


2ème phase : On remet la taxe sur les heures supplémentaires, mort du transport longue distance.... (Cette taxe est faite pour inciter les entreprises à embaucher, si je suis à l'autre bout de la
France avec mon compte d'heure, comment fait-on pour changer de chauffeur ?).


3 ème phase : L'écotaxe. Mort du petit transport. Les transporteurs bretons seront les plus touchés par cette taxe, car pas de routes payantes privées en Bretagne.


Monsieur le Président, en instaurant cette écotaxe, vous allez détruire le Pays. Si les transporteurs doivent répercuter le montant de cette taxe sur le coût du transport, les prix vont augmenter
de façon inconsidérés. Inflation, chômage, misère...


Une deuxième Grèce en vue....


Patrick.