Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis Huche

Une fermeture d'usine pour Fiat ? le 18 septembreSergio Marchionne déclare que Fiat ne fermera aucune de ses 6 usines en Italie malgré une chute du marché automobile local, dans un entretien publié mardi par La Repubblica Sergio MarchionneFiat a perdu 318 millions € au premier semestre en Europe, suite à une baisse des ventes de 20%, Sergio Marchionne a donc décidé de susprendre 20 milliards d'investissements.  

L-INDUSTRIE-AUTOMO-BILE-DANS-L-UN-ION-EUROPEE-copie-2.JPGOui mais le 17 juillet, Sergio Marchionne, réputé pour son franc-parler, semble s'être montré optimiste à propos des conséquences de la crise sur son groupe., il a prévenu que Fiat serait contraint de fermer l'une de ses usines en Italie si le marché automobile en Europe devait rester déprimé sur les 2-3 prochaines années. 

le 2 JuilletFiat Industrial, fabriquant des véhicules utilitaires Iveco, a annoncé qu'il aller fermer 5 usines en Europe d'ici la fin de l'année. L'établissement de Chambéry (1075 salariés ), les sites allemands de Weisweill, Goerlitz et d'Ulm et l'usine autrichienne de Graz seront fermés   

le 4 JuilletSergio Marchionne déclare "Si les capacités actuelles d'absorption en Europe restent les mêmes pendant les prochains 24 à 36 mois, il y aura alors un établissement de trop en Italie"  

Camiva, filiale d'Iveco, a annoncé en Mai 2012, la fermeture de son usine de Saint-Alban-en-Leysse (Savoie) à ses 171 salariésUsines Fiat Group Automobilesles Usines Fiat Group Automobiles S.p.A. avec des réserves pour les effectifs exacts de ces usines:

  1. Mirafiori - Turin (Piémont) : 11 500 employés
  2. Rivalta di Torino (Piémont) : 16.000  employés
  3. Atessa-Val di Sangro (Abruzzes) : 4 400 employés
  4. Cassino (Latium) : 3 500 employés
  5. Melfi (Basilicate) : 5 000 employés
  6. Pomigliano d'Arco (Campanie) : 4 600 employés

mais il y a aussi les composants regroupés dans FIAT Powertrain :

  1. Mirafiori (Piémont), 1 700 employés, moteurs et transmissions
  2. Verrone (Piémont), 500 employés, transmissions
  3. Arese (Lombardie), 370 employés, moteurs
  4. Termoli (Molise), 2 100 employés, moteurs et transmissions
  5. Pratola Serra (Campanie), 1 500 employés, moteurs

Pourquoi la question ? c'est que les usines Fiat tournent à 50 voire 30% de leur capacité alors que la moyenne est de 74% et le point d'équilibre à 80, et que  depuis Juillet la situation se dégrade pour toute l'Europe

Aujourd'hui près de 170.000 personnes travaillent dans l'industrie automobile en Italie, contre 230.000 en France ou en Espagne et 773.000 en Allemagne.

 

L'Italie s'en sort mieux que la France avec 48% de ventes en moins, en raison d'un coût de main d'oeuvre moins élevé: 35,9 contre 51,3L-INDUSTRIE-AUTOMO-BILE-DANS-L-UN-ION-EUROPEE-copie-3.JPG ce que le Gouvernement Français actuel feint d'ignorer, quelque soit le tableau et la source! et je ne vous parle pas des pays de l'Est !L-INDUSTRIE-AUTOMO-BILE-DANS-L-UN-ION-EUROPEE-copie-1.JPG aujourd'hui c'est Chrysler qui sauve la mise à Fiat, le 30 octobre avec le rapport du 3è trimestre 2012, on devrait avoir des infos de Sergio Marchionne, revoir la débâcle pour l'automobile en Europe

Commenter cet article

Denis 01/02/2013 20:58


bonsoir


voir  l’article ci-dessous : Mitsubishi, Opel et Renault en Belgique, PSA en Angleterre, en France, Renault ? Good
Year, Continental … avec un marché à -5% en 2013 cela va continuer


Fiat a rapatrié des productions de voiture en Italie mais il reste à 60% , c’est Chrysler qui lui sauve la mise comme Nissan pour
Renault grâce aux autres continents





La débâcle pour l'automobile en europe




Article - 01/07/12 - de PSA n'est que l'arbre qui cache la forêt ! Selon une étude récente, 40 usines Européennes sont en pertes Fiat serait à 66% de ses capacités de production…


http://anciennes-etang-apigne.over-blog.com/article-la-debacle-pour-l-automobile-


 

avocat divorce 01/02/2013 12:38


Il est souhaitable pour l’Italie que FIAT maintienne sa présence et investissements. Ce pays est à la pointe de la recherche, et les constructeurs Allemands ne s’y trompent pas, surtout dans le
segment de luxe, qui collabore largement aux centres de recherche Italiens, Pininfarina et autres…