Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis Huche

voiture mystère n°219: Christie 20 Litres V4 de 1907 

mystère n° 219-3

maintenant que Michel a trouvé et annoncé la couleur

le moteur V4, sans carénage, 140 cv, + 200 km/h

confirmer par bath35

le radiateur est devant le pilote en costume: un commercial ?

une roue jumelée à droite  ?? sur cet exemplaire 

mystère n° 219

avec Barney Oldfield une petite reflexion: qu'elle est

la vitesse limite maximum pour ses roues en bois ??

mystère n° 219-2

une 2è photo avec un carénage et l'échappement rallongé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mourier 12/11/2010 08:33



Christie, c'est bien une marque américaine?


Clair



Denis 11/11/2010 20:40



sans tout dévoiler cette voiture, hors nomes, dépassait 200 km/h  avec ses jantes en bois


faudra que Michel me donne ses sources pour que l'on compare


Denis



Mourier 11/11/2010 16:58



Trop fort, ce Michel! Je vais finir par croire qu'il arrive à pirater le PC de Denis pour y trouver les réponses


Clair



bath35 11/11/2010 12:52



Avec les indices  ça aide 


Walter-Christy



Mourier 11/11/2010 11:25



Un record de vitesse avec des jantes en bois? Je ne sais pas s'il y en a eu un homologué, mais on peut mettre ça au débat ici!


En 1900, il y a déjà eu la Jénatzy électrique qui a fait du 105 en pointe sûrement avec des jantes en bois.


En compétition, type Grand Prix, des jantes en bois ont dû continuer à être utilisées jusque vers 1914, même s'il il avait dajà à l'époque des jantes à rayons, un peu du genre roues de
bicyclettes (!).


Comme un peu avant 1914 des Grands prix (d'assez longues durées) se gagnaient à une moyenne proche de 110 km/h, on peut penser qu'en jantes en bois, certains pilotent devaient taper du 140-150.
En tout cas, il fallait un gros moral....


Pour en revenir à la n° 219, ça a l'air d'avoir un V4, avec des "grosses gamelles", à la louche, facile 1,5 litres de cylindrée par cylindre


Alors, je lance un nom : ISOTTA-FRASCHINI, un peu avant 1910


Clair