Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis

Les Résultats de Faurecia au premier semestre 2013

 Chiffre d’affaires total en hausse de 5,7% à 9,26 milliards € ;
 Marge opérationnelle à 256 millions €, soit 2,8% du chiffre d’affaires total ;
 Résultat net à 35 millions € ;
 Endettement net à 1,71 milliard € en baisse de 100 millions €

Par rapport à 304,0 millions € (3,5%) sur le premier semestre 2012, ce recul s’explique principalement par une contribution moins élevée de l’Europe, impactée par la poursuite de la baisse de la production automobile européenne

Au vu de la performance du Groupe sur le premier semestre de 2013, et avec les perspectives d’une production automobile européenne en baisse de 1% au second semestre (par rapport au second semestre de 2012), Faurecia confirme ses objectifs pour l’exercice 2013 :
 une hausse de son chiffre d’affaires pour atteindre entre 17,8 et 18,0 milliards d’euros ;
 une progression de sa marge opérationnelle, notamment grâce à l’accélération du redressement en Amérique du Nord,

 une réduction des coûts fixes de 50 millions d’euros en Europe

 la poursuite d’une rentabilité élevée en Asie

Faurecia : les comptes fin juin 2013

Les ventes de produits (pièces et composants livrés aux constructeurs) se sont élevées à 7 137,7 millions € au premier semestre de 2013, en progrès de 5,7% (3,2% en données comparables).

Faurecia a ainsi surperformé le marché automobile dans toutes les régions

Faurecia : les comptes fin juin 2013

les Sièges d'automobiles représentent 36% des ventes de Faurécia et "l'intérieur" 54%

les Technologies de contrôle des émissions (échappement) 24% avec 1 700 millions €, en hausse de 2,5%, générées pour 66% hors d’Europe et soutenues par une forte croissance en Chine et en Amérique du Sud.

Sièges d’automobile :
Les ventes de produits ont atteint 2 591,6 millions d’euros, en hausse de 1,3%. L’activité en Asie et en Amérique du Nord compense la baisse en Europe.


Systèmes d’intérieur :
Les ventes de produits ont atteint 1 985,1 millions d’euros (dont 203,4 millions d’euros provenant des sociétés nouvellement acquises, principalement Saline), soit une hausse de 14,5%, soutenues par une bonne dynamique en Amérique du Nord, en Asie et une activité quasi stable en Europe.


Technologies de contrôle des émissions :
Les ventes de produits ont atteint 1 700,6 millions d’euros, en hausse de 2,5%, générées pour 66% hors d’Europe et soutenues par une forte croissance en Chine et en Amérique du Sud.


Extérieurs d’automobile :
Les ventes de produits ont atteint 860,3 millions d’euros, en hausse de 7,4%. En Europe, qui représente 92% de ses ventes de produits, elle surperforme la production automobile qui baisse de 3,7%

Faurecia : les comptes fin juin 2013

Hors d’Europe, les ventes de produits progressent de 18,0% et ont surperformé significativement la production automobile dans toutes les régions.

Les ventes hors d’Europe représentent sur le semestre 46% des ventes produits du Groupe, contre 41% au premier semestre de 2012.

Le Groupe a ainsi poursuivi le rééquilibrage géographique de ses ventes sur le semestre : l’Amérique du Nord a représenté 28% des ventes de produits, l’Asie 11% et l’Amérique du Sud 5%

En Europe, les ventes de produits ont enregistré une baisse de 2,8% à 3 884,2 millions d’euros, soit moins que la baisse de la production automobile sur le semestre, estimée à 3,7%.


En Amérique du Nord, les ventes de produits se sont établies à 1 995,5 millions d’euros, en hausse de 17,8% tandis que la production automobile progressait de 3,5% sur le semestre. La progression a été portée par la forte croissance des activités systèmes d’intérieur et sièges d’automobile. Fruit de sa forte croissance sur ce marché,

Faurecia est devenu en 2012 le 5ème plus grand équipementier automobile.


En Asie, les ventes de produits ont enregistré une forte croissance de 22,8% à 799,2 millions d’euros, avec une croissance de 27,4% en Chine. Sur la période, la production automobile a progressé de 2,6% en Asie et de 12,7% en Chine.

Sur le marché chinois, Faurecia poursuit son offensive avec le lancement d’une nouvelle
JV avec Chang’an pour les systèmes d’intérieur, la croissance de son activité sièges, l’ouverture d’un nouveau centre de R&D à Shanghai et le partenariat avec FAW Foundry pour le développement de structures de sièges en magnésium.

Ainsi, à l’horizon 2016, Faurecia vise un doublement de ses ventes totales à 3,3
milliards d’euros.


En Amérique du Sud, les ventes de produits sont en hausse de 17,0% à 370,7 millions d’euros, tandis que la production automobile augmentait de 14,9%.

une conclusion ?

et si on mettait le PDG de Faurécia à la tête de PSA !

Commenter cet article