Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denis

La mortalité routière a baissé de 5,7% en juillet 2013 un record de 345 tués le plus bas depuis 1948

Pour les motards la mortalité a crû de 19,3% en juin et juillet 2013 par rapport à la même période en 2012: cela ne surprend personne quand on constate des dépassements sur ligne blanche à des vitesses excessives... sur des départementales

Le nombre de blessés hospitalisés est en forte hausse de 14,9% donc Manuel Valls ce n'est plus un problème de vitesse

La proposition récente de Manuel Valls de réduire la vitesse de circulation sur les routes et autoroutes aura un impact important sur l’activité ­économique en réduisant la mobilité des personnes et des marchandises en augmentant le coût en temps des déplacements le volume des échanges, la compétitivité des entreprises françaises...

En 2012, les véhicules ont parcouru 565 milliards de kilomètres sur les routes françaises. Faisons deux hypothèses raisonnables :
la vitesse moyenne a été de 90 km/h = 8,16 milliards d’heure
à 85 km/h le temps passé pour effectuer les mêmes déplacements augmentera de 8,16 à 8,64 milliards d’heures
à à 80 km/h le temps passé augmente à 9.16 milliards d’heure

A 85, la mesure entraînera une perte de temps d’environ 500 millions d’heures, c’est-à-dire un coût annuel de 7,5 milliards d’euros. Soit 75 milliards en dix ans mais c'est connu les Socialistes ne sont pas des fin gestionnaires

Manuel Valls veut réduire la vitesse de circulation alors que ce n'est plus le problème pour la mortalité routière

Sur autoroute que Manuel Valls de réduire la vitesse de 130 à 120 km/h alors que :

- 21% défaut de ceinture / casque

- 21% Fatigue et somnolence au volant

- 20% la consommation de drogue et d'alcool constitue un facteur important de la mortalité sur autoroute, en hausse de 1,9 %

- 15.7% pour les excès de vitesse soit une réduction de moitié de leur incidence en l'espace de 15 ans (34% en 1997).

- 6.6 % Distance de sécurité: moins de 50 % des véhicules respectent cette règle. Les collisions par l’arrière et en chaîne occasionnent 6,6 % des tués de la route et 16,3% des blessés.


Le problème, vous respectez les distances mais d'autres s'intercalent tout de suite... c'est souvent difficile de tenir plus de 25 m d'écart...


Radar et contrôles en tous genre, il va falloir changer de Politique ou ...de ? Ministre surtout que Manuel Valls commence à déranger à se trouver un peu partout, au bon moment pour satisfaire les médias...

Manuel Valls veut réduire la vitesse de circulation alors que ce n'est plus le problème pour la mortalité routière

une seconde réaction c'est la distance-freinage perdue: 14 m à 50, 25 m à 90, 36 m à 130...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article